Espèces menacées : les animaux à protéger d’urgence

Plus d’une espèce animale sur trois est menacée de disparition. Fais un tour d’horizon des espèces menacées pour apercevoir l’étendue des dégâts.

Selon la liste rouge de l’IUCN, ce sont plus de 28000 espèces animales et végétales qui sont menacées de disparition. Voici les catégories d’animaux les plus en danger :

Les espèces d'animaux menacées de disparition - La Raie Créative

Les espèces menacées les plus connues

Il y a des espèces animales très connues qui sont appréciées par beaucoup de personnes. Elles sont souvent représentées dans le rôle d’un personnage de film ou de dessin animé célèbre. Comme le gorille dans King Kong, l’éléphant dans Dumbo, ou encore le tigre dans Le livre de la jungle. Pourtant ce sont des espèces menacées qui risquent de disparaître.

Voici quelques espèces que tu connais sûrement, et qui sont en grand danger :
Le gorille, le rhinocéros de Java, le rhinocéros de Sumatra, et le rhinocéros noir sont en danger critique. C’est-à-dire que si on ne les protège pas maintenant, ces animaux risquent de disparaître de la nature très rapidement.
Le tigre, le lynx ibérique, le bonobo, la loutre de mer ou encore le requin-baleine sont en voie de disparation. Ces espèces aussi sont en danger. Si on ne veut pas les voir disparaître de la nature, il faut les protéger rapidement.
L’éléphant, le panda géant, le léopard, mais aussi l’ours polaire sont des espèces dites « vulnérables ». L’inquiétude sur leur disparition est un peu moins élevée que les précédentes espèces. Mais elles ne sont pas moins en danger si on n’agit pas rapidement.

Il existe une échelle pour évaluer le niveau de menace des animaux.
Les animaux les moins en danger sont classés dans « préoccupation mineure« , et « quasi menacé« .
Ensuite il y a les catégories « vulnérable« , « en voie de disparition« , « en danger critique« .
Enfin, certains animaux sont dits « éteints à l’état sauvage« . Autrement dit, les derniers spécimens restants sont en captivité dans des zoos ou des centres de conservation.

Les espèces menacées les plus connues - La Raie Créative

D’autres espèces en danger critique d’extinction

Il n’y a pas que les animaux connus qui sont menacés. D’autres espèces partout dans le monde risque de disparaître. Voici quelques exemples d’animaux « en danger critique d’extinction ».

  • Le lémur bambou doré vie sur l’île de Madagascar au large de l’Afrique. Son habitat naturel est la forêt tropicale de bambou.
  • Le crocodile des Philippines comme son nom l’indique vit dans les îles des Philippines au large de l’Asie du sud-est. Il y aurait entre 90 et 140 spécimens adultes à ce jour.
  • La raton laveur pygmée vit au Mexique, sur l’île de Cozumel. Il resterait moins de 200 ratons laveur de cette espèce.
  • La marmotte de l’île de Vancouver vit sur les flancs de collines de l’île de Vancouver au Canada. Sa population est estimée à 90 spécimens.
  • Le pigeon argenté vit dans la région de Sumatra et Bornéo. Il reste moins de 50 oiseaux de cette espèce.
  • La vautour à tête blanche vit en Afrique. Il en reste moins de 10 000 sur tout le continent africain.
  • Le muriqui du nord est le plus grand singe d’Amérique. On compte environ 1000 adultes de cette espèce au Brésil.
  • Le vison d’Europe vit un peu partout sur le continent, notamment près des petits cours d’eau. Il est passé de « vulnérable » à « en danger critique d’extinction » en moins de 20 ans.
Quelques espèces en danger critique d'extinction - La Raie Créative

Pourquoi tous ces animaux sont en danger ?

La disparition des animaux est causée par les humains. Il existe plusieurs menaces qui mettent en dangers les espèces, voici les plus importantes :

La déforestation détruit les habitats des animaux. En réduisant la taille des forêts, les hommes réduisent l’espace nécessaire aux différentes espèces pour se nourrir et se reproduire. Ainsi s’ils ne peuvent pas avoir de petits, la population animale se réduit. Il est donc urgent de protéger les forêts en mettant fin à une déforestation massive et non contrôlée.

La pollution tue de nombreux animaux, notamment les animaux marins. Les plastiques et autres déchets toxiques qui polluent les mers et les océans détruisent l’écosystème marin. Les poissons meurent en mangeant ces déchets, et leur habitat est très abîmé.

La surpêche a aussi un impact destructeur sur l’écosystème marin. Trop de poissons sont pêchés, ce qui ne leur laisse pas le temps de se reproduire. De plus, lorsque les prédateurs disparaissent cela permet à d’autres poissons qui se reproduisent plus rapidement d’augmenter leur population. Mais ces poissons deviennent trop nombreux, et détruisent leur environnement. Ainsi la chaîne alimentaire vertueuse est détruite pour laisser place à une catastrophe écologique.

La chasse a les mêmes effets négatifs que la surpêche quand elle n’est pas contrôlée. Il y a aussi le braconnage qui est une chasse illégale. Les braconniers tuent des animaux pour leur fourrure, mais aussi pour leurs cornes et leurs défenses, comme avec les rhinocéros et les éléphants. Celles-ci ont une très grande valeur marchande. Ainsi des hommes gagnent de l’argent au détriment de la protection des animaux qui sont de plus en plus rares.

Tu as sûrement déjà lu l’article sur le rôle des animaux. Donc désormais tu sais que la disparition d’une seule espèce animale peut avoir des conséquences très graves sur la planète. C’est pourquoi il faut agir dès maintenant pour protéger toutes les espèces menacées.

YOU MIGHT ALSO LIKE

  • Héloïse Margand
    20 septembre 2019

    Merci pour ton éclairage sur cette situation d’urgence! Il faut vraiment que de plus nombreuses personnes agissent au quotidien. Même si cela paraît insignifiant, chaque geste est un petit plus!

    • Elodie
      20 septembre 2019

      Chaque fois que je fais des recherches pour rédiger mes articlse je me demande comment on peut être aussi aveugle, et ne pas se rendre compte du drame qui se déroule sous nos yeux. J’espère qu’à mon échelle j’arriverais à toucher quelques personnes. Qui sait peut-être qu’un effet boule de neige se créera. 😉

  • la fée du green
    20 septembre 2019

    Hello ! Un bel article sur un sujet hélas d’actualité. Un article très clair, superbement illustré qui s’adresse à la fois aux enfants et aux adultes. Vraiment sympa !

    • Elodie
      20 septembre 2019

      Merci beaucoup. Ton commentaire me touche parce que je mets tout mon cœur dans chacun de mes articles, et je les souhaite accessible à tous. Avec l’espoir d’avoir un impact sur quelques personnes.

  • Laparenthesedor
    20 septembre 2019

    Ça me bouffe de voir ça, de le savoir. Les gens le savent. Puis ces politiciens qui n’en foutent pas une. Les gens non plus. Je ne comprends pas

    • Elodie
      20 septembre 2019

      La majorité des personnes aime trop leur petit confort, et surtout ne veulent pas être les premiers à faire des vagues. On vit dans une société où il y a quelques bergers et beaucoup de moutons blancs. Les moutons noirs représentent encore une minorité peu apprécié. Il est difficile pour beaucoup d’accepter le changement.

  • Valentine
    23 septembre 2019

    A chaque fois que je lis un article de ce type, j’ai envie de fondre en larmes. J’espère de tout coeur que nous arriverons bientôt à une entente entre pays pour vraiment faire bouger les choses, que les gens auront plus de conscience, mais malheureusement j’y crois si peu… en tout cas, à notre échelle il est bon d’en parler, encore et encore pour alerter et ne pas oublier.

    • Elodie
      24 septembre 2019

      Tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir, alors il ne faut pas baisser les bras et continuer à essayer de faire changer les choses.

  • Olivia Ladybird
    23 septembre 2019

    Même si je savais déjà pas mal de choses à ce sujet, ton article m’a fait mal au cœur.

    • Elodie
      26 septembre 2019

      On sait tous ce qui se passe mais on fini par mettre ça dans un coin sombre de sa tête pour oublier et continuer à vivre, car si on prend toute la douleur du monde sur nous se serait invivable. Mais faire remonter tout ça à la surface de temps en temps permet d’éveiller les consciences.

  • Farah
    30 septembre 2019

    Article hyper pédagogique pour un sujet si sensible… une belle manière de sensibiliser nos enfants (et nous adultes) sur l’impact de l’humain sur son environnement. Merci pour ton investissement sur ce sujet !

    • Elodie
      30 septembre 2019

      Merci beaucoup pour ce commentaire. Les sujets que je propose me tiennent vraiment à cœur, et pouvoir les communiquer aux enfants me semble important.

Leaver your comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.